AgriGuide

Légumes

Cultures

Céréales

Légumes

Racines et tubercules

Fruits

Légumineuses

Noix

Fibres

Carottes

Les carottes (Daucus carota L. ssp. sativus) sont des plantes bisannuelles de saison fraîche qui sont cultivées pour les racines qu’elles produisent lors de leur première saison de croissance. Bien que les carottes puissent supporter la chaleur de l’été dans beaucoup de régions, elles poussent mieux lorsqu’elles sont plantées lors de la saison fraîche. La carotte est riche en carotène (source de vitamine A), en fibres et en sucres.

Variétés adaptées à la production biologique

Il est important de bien utiliser les variétés spécifiques à chaque saison: variétés d’hiver ou d’été.

Semis

Les carottes sont semées directement sur les champs. Pour atteindre un pourcentage élevé de graines germées, le sol doit être préparé correctement (pas de labour excessif). Les semences doivent être plantées prêt de la surface et doivent être recouvertes par 0,3-0,6cm de terre. La germination est lente et irrégulière.

Mode de rotation

Les carottes peuvent être mises en rotation avec de la luzerne ou avec d’autres légumineuses utilisées comme cultures de couvertures, telles que les petites céréales, les oignons ou les épinards. Pour réduire l’apparition de maladies dans le sol, les rotations avec du céleri, du persil, des betteraves, et du colibri végétal sont à éviter.

Récolte et après récolte

Manipulation

Les carottes récoltées et manipulées par temps chaud ont plus de chances de s’abîmer, un soin tout particulier doit leur être accordé lorsqu’on les manipule pour éviter qu’elles se flétrissent. Les carottes à maturité sont très bien adaptées au stockage et sont entreposées en grandes quantité pendant l’automne et l’hiver avant d’être vendues sur les marchés frais ou avant d’être transformées. Une manipulation délicate pendant et après la récolte assure un stockage réussi sans meurtrissures, coupures ou cassures.

Stockage

Les carottes matures étêtée peuvent être stockées jusqu’à 9 mois entre 0 et 1 °C, à une humidité relative de 98 à 100 %. Cependant, même dans ces conditions optimales, 10 à 20 % des carottes commenceront à pourrir après 7 mois de stockage. Dans les conditions commerciales réelles généralement observées (0 à 4 °C) avec 95 % d’humidité, 5 à 6 mois de stockage répondent à une attente plus réaliste. Un refroidissement immédiat après la récolte à 4 °C ou moins est essentiel pour assurer un stockage plus long. Les racines qui n’ont pas été pré-refroidies correctement, pourrissent plus rapidement. Les carottes perdent leur teneur en humidité facilement et risquent de se flétrir.

Il faut maintenir un taux d’humidité élevée. Les carottes stockées à 98-100 % d’humidité pourrissent moins que celles qui sont stockée à 95 % d’humidité. Une température maintenue entre -1et 1 °C est essentielle pour minimiser la pourriture et les germes. Dans le cas d’un stockage entre 4 et 10 °C, un niveau assez important de pourriture et de germes pourrait se développer entre 1 et 3 mois. Une grande partie de la pourriture est causée par des organismes et peut être évitée grâce au lavage. Des carottes propres et lavées permettent également une meilleure circulation de l’air. La circulation de l’air entre les cageots de carottes disposés sur des palettes est nécessaire pour enlever la chaleur émise par la respiration, pour maintenir une température constante, et pour empêcher la condensation.

L’amertume des carottes, qui peut se développer lors du stockage, est dû à un métabolisme anormal provoqué par l’éthylène. Ce gaz est produit par les pommes, les poires et certains autres fruits et légumes, ainsi que par de tissus en décomposition. L’amertume peut être évitée en entreposant les carottes loin de ces produits. Le développement de l’amertume peut également être évité avec un stockage à basse température qui minimise la production d’éthylène. Des tâches marron ou une décoloration peuvent également apparaître sur les carottes stockées.

©1998-2017 ICVolunteers|system mcart|Mis à jour: 2014-02-24 09:15 GMT|Notre politique|