AgriGuide

Gestion des nuisibles et des maladies

Gestion des nuisibles et des maladies

Identifier les nuisibles les plus importants

Les agriculteurs souhaitant une méthode non chimique pour protéger leurs cultures doivent être en mesure d’identifier les nuisibles les plus nocifs pour leurs cultures : les ravageurs prépondérants. Une fois qu’ils ont identifié les conditions dans lesquelles les nuisibles causent le plus de dégâts, les agriculteurs peuvent prendre des mesures proactives pour empêcher ces dégâts. Ces mesures ne doivent pas coûter trop cher ou demander plus de travail que l’agriculteur ne peut fournir.

Planifier, mettre en œuvre, expérimenter

La gestion proactive des nuisibles n’est pas une recette unique qui fonctionne de la même manière pour toutes les zones agro-écologiques. Il s’agit d’une approche flexible que les agriculteurs doivent adapter de temps à autres aux circonstances propres à leur exploitation. Certaines mesures s’appliquent sur plusieurs saisons agricoles et aident à contrôler efficacement divers types de nuisibles. Par exemple, les agriculteurs peuvent établir un calendrier d’ensemencement qui indiquera le type et l’ordre des cultures à établir pour chaque champ (rotation des cultures).

Avec la pratique, les agriculteurs vont être amenés à constamment réaliser quelques progrès. On leur recommande d’expérimenter à échelles réduites en plantant différentes variétés ou différentes combinaisons de cultures sur une petite section de leur champ. En comparant les dommages causés par un nuisible spécifique sur une variété donnée ou sur une combinaison de variétés, les agriculteurs peuvent déterminer les conditions selon lesquelles les nuisibles font le moins de dégâts.

Inspection

Pendant la phase de croissance des cultures, les agriculteurs doivent inspecter les cultures une fois par semaine pour observer les principaux nuisibles et leur rapidité de prolifération.

Il est recommandé de noter l’état des cultures et des nuisibles trouvés plusieurs fois par an. Ainsi, on pourra établir plus tard quel nuisible est susceptible d’apparaître lors de telle ou telle phase de développement des cultures.

Il est également important de savoir comment les prédateurs naturels des insectes nuisibles se développent. Si l’insecte se développe plus vite que ses prédateurs, on peut peut-être encore corriger cela. À la fin de la saison, on doit pouvoir évaluer le rendement et la qualité de la récolte.

Éloigner les nuisibles d’un champ

Les monocultures facilitent diverses tâches agricoles mais sont également la première cause de la prolifération des nuisibles. Un grand champ de maïs, par exemple, est une source de nourriture presque inépuisable pour eux. La même culture est semée sur le même sol chaque année, favorisant la prolifération des organismes pathogènes du sol et de certaines espèces de mauvaises herbes.

Les petites exploitations sont généralement plus diversifiées avec différentes cultures plantées côte à côte dans le même champ. Les agriculteurs ont développé leurs propres méthodes pour éloigner les nuisibles de leur champ, en particulier les animaux. Ce type d’exploitation attire moins les nuisibles. Cultiver des cultures variées représente déjà un cadre de gestion proactive des nuisibles.

Comment les agriculteurs du Cameroun évaluent-ils les nouvelles techniques de protection des cultures

Les agriculteurs camerounais s’organisent en petits groupes pour discuter des problèmes qu’ils rencontrent avec les nuisibles et les méthodes traditionnelles (locales) qu’ils utilisent pour s’en débarrasser. Les agriculteurs consultent également un spécialiste d’un Centre de recherché local qui maîtrise les nouvelles méthodes non chimiques de protection des cultures. Ensemble, ils élaborent des expérimentations pour voir comment fonctionnent ces nouvelles techniques en application avec les pratiques locales.

Si une nouvelle méthode permet de faire des progrès, elle est adoptée et utilisée à plus grande échelle. L’attention se concentre majoritairement autour de l’utilisation des extraits de plantes contre les insectes nuisibles.

©1998-2017 ICVolunteers|system mcart|Mis à jour: 2014-02-24 09:15 GMT|Notre politique|