Régions

La région du Sahel

E-TIC concentre ses actions dans les régions du Sénégal et du Mali, dont tout particulièrement celles en zones pastorales du Sahel.

Le "Sahel" (de l'arabe ساحل "sahel" signifiant "côte" ou "frontière") désigne une bande de territoires marquant la transition, à la fois floristique et climatique, entre le domaine saharien au nord et les savanes du domaine soudanien (à ne pas confondre avec le pays du même nom), où les pluies sont substantielles, au sud. D'est en ouest, il s'étend de l'Atlantique à la mer Rouge. 

Au Sénégal, environ 70% de la population active est impliquée dans l’agriculture (y compris la foresterie, l’élevage et la pêche). Avec 80% de la population, ce taux est encore plus élevé pour le Mali. Les langues suivantes sont parlées par la population au Sénégal: le français (officiel), le balanta-ganja, le hassaniyya, le jola-fonyi, le mandinka, le mandjak, le mankanya, le noon, le pulaar, le serer-sine, le soninke, et le wolof. Le taux d’alphabétisation moyen dans le pays et de 39,3%, soit 51,1% pour les hommes et 29,2% pour les femmes.

En ce qui concerne l’économie du Mali, l’agriculture et l’élevage représentent des secteurs essentiels dans le pays. Toutefois, seule la partie sud du Mali est favorable à l’agriculture et moins de 2% de la superficie du pays est cultivée. Le Mali est confronté aux problèmes environnementaux de la sécheresse, de la déforestation, de l’érosion des sols, de la désertification et de l’approvisionnement insuffisant en eau potable. Les langues parlées par la population sont: le français (officiel), le bambara (Bamanankan), le bomu, l’arabe hasanya, le fulfulde de Maasina, le mamara senoufo, le kita maninkakan, le koyraboro senni songhaï, le pulaard, le songo, le soninke, le syenara le senoufo, le tamasheq, le tieyaxo bozo, le dogon toro so, et le xaasongaxango.

Le caractère isolé des zones rurales fait qu'une grande majorité des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs n'a pas accès aux technologies de l'information et de communication et à des connaissances qui seraient très utiles pour leur travail et leur existence.

Dans ce contexte, le programme E-TIC a été spécifiquement actif dans six lieux, dans lesquels l'agriculture, l'élevage et la pêche sont d'une importance majeure, en plus des deux capitales, plaques tournantes de toute activité économique:

  • Mali: Tombouctou, Ségou, Sikasso, Bamako
  • Sénégal: Guédé-Chantier, Méckhé, Mbam

Lire plus sur ces régions.

©1998-2017 ICVolunteers|system mcart|Mis à jour: 2014-02-24 09:15 GMT|Notre politique|